Les 9 Monuments de Malaga à découvrir absolument !

Malaga, capitale de la Costa del Sol, Malaga, ville natale de Pablo Picasso, Malaga, ville des Musées…

La cité malaguène, située au cœur de l’Andalousie, s’inscrit depuis quelques années parmi les communes espagnoles d’intérêt culturel. Marquée par les différentes occupations de son riche passé, cette municipalité portuaire de la côte andalouse dispose d’un remarquable patrimoine historique. Découvrez les dix incontournables monuments de Malaga.

Monuments de Malaga - Cathedrale de l'Incarnation - La Manquita
Cathédrale de l’Incarnation – Photo de Nadia Narváez sur Unsplash

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Avant de vous présenter les monumets à absolument voir à Malaga, je vous propose découvrir aussi quelques activités à faire sans hésiter durant votre séjour.

ACTIVITÉS À FAIRE À MALAGA :

Je vous conseille de réserver les activités en avance (vous pouvez les annuler sans frais jusqu’à 24 h avant le début de l’activité), pour avoir des prix plus intéressants (il y a souvent des promotions) et pour être sûr de ne rien manquer des incontournables lors de votre séjour à Malaga.

Top 9 des Monuments de Malaga les plus importants

Il est difficile d’arrêter une sélection à quelques édifices malaguènes alors que le centre-ville et les environs de Malaga recèlent de trésors naturels, historiques et culturels. Voici malgré tout, à mon sens, les monuments de Malaga à visiter absolument pour vous imprégner de cette partie de l’essence de cette ville étonnante.

Vous trouverez un descriptif de chaque site d’intérêt ainsi que toutes les informations utiles pour organiser votre séjour dans la capitale de la Costa del Sol.

1. Catedral de la Encarnación de Malaga

La cathédrale de Malaga est le second monument emblématique de la ville. Appelée par les Malaguènes « La Manquita », elle est construite sur les vestiges de l’ancienne mosquée almohade. Cet édifice impressionnant illustre remarquablement l’art religieux espagnol.

Mike McBey, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Une des particularités de la cathédrale réside au niveau de sa tour sud inachevée. Son architecture composée de trois nefs de style gothique et son centre accueillent de superbes plafonds à caissons, des sculptures renommées et deux orgues grandioses, encore utilisés aujourd’hui.

Monuments Malaga - Cathedrale de Malaga - plafonds à caissons
Mike McBey, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Avez-vous déjà réservé votre hébergement pour visiter l’Espagne ? Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire le plus tôt possible pour bénéficier de meilleurs tarifs et d’un plus large choix d’hébergements, surtout si vous souhaitez partir en saison estivale.

Ses jardins et son patio des orangers terminent la visite de ce monument religieux spectaculaire de Malaga.

Adresse : Calle Molina Lario, 9, 29015 Malaga

Horaires d’ouverture :

  • Du lundi au vendredi : de 10 h à 19 h (dernière entrée à 18 h 15)
  • Le samedi : de 10 h à 18 h (dernier accès à 17 h 15)
  • Le dimanche : de 14 h à 18 h (accès autorisé jusqu’à 17 h 15)

Tarifs :

  • Entrée simple : 10 euros (achetez vos billets ici) (15 euros l’entrée pour la cathédrale et l’accès aux toits / 10 euros pour l’accès aux toits seulement)
  • Tarif réduit : 9 euros pour les personnes de plus de 65 ans et les jeunes de 13 à 17 ans
  • Entrée gratuite pour les enfant de moins de 13 ans

Site internet : Cathédrale de Malaga

2. Alcazaba de Malaga

L’Alcazaba de Malaga, situé au pied du mont Gibralfaro, constitue l’antique forteresse arabe. Édifié au 11e siècle par les musulmans, ce monument historique emblématique de la ville, reflète parfaitement le mélange des cultures romaine, arabe et de la Renaissance.

Photo de Fernando Távora sur Unsplash

Le palais-forteresse (Alcazaba qui signifie citadelle en arabe) abrite plusieurs salles, de remarquables patios rectangulaires, des bassins et de superbes jardins. Relié au château de Gibralfaro par un ancien couloir de murailles, appelé « La Coracha », l’Alcazaba est un site incontournable pour appréhender l’histoire de la cité malaguène.

Monuments de Malaga - La Coracha - couloir en murailles reliant l'Alcazaba au chateau de Gibralfaro
Alcazaba — La Coracha – Photo de Fernando Távora sur Unsplash

Adresse : C/Alcazabilla, 2, 29 012 — Malaga

Horaires d’ouverture :

  • Été (du 1er avril au 31 octobre) : de 9 h à 20 h
  • Hiver (du 1er novembre au 31 mars) : de 9 h à 18 h

Tarifs :

  • Billet simple : 3,50 euros
  • Billet combiné de la visite de l’Alcazaba et du château : 5,50 euros
  • Tarif réduit : 1,50 euro (1 monument) ou 2,50 euros (2 monuments)

Site internet : Alcazaba y Castillo de Gibralfaro

3. Castillo de Gibralfaro

Danielmlg86, CC BY-SA 3.0 ES, via Wikimedia Commons

Situé au sommet du mont portant le même nom, le château du Gibralfaro est une ancienne forteresse arabe. Il fut édifié sur les ruines d’un phare datant de l’époque phénicienne afin de créer un rempart défensif de l’Alcazaba.

Cette forteresse malaguène se compose de deux parties : le patio de Armas et la tour principale, haute d’environ 17 mètres, surplombant les vestiges du Théâtre romain de Malaga.

Situé à proximité du centre-ville, vous pouvez vous y rendre à pied ou emprunter la ligne de bus 35 à partir du Paseo de Reding qui vous dépose directement sur place en moins d’un quart d’heure. Les places de parking ne sont pas nombreuses et vous risquez de perdre du temps en attendant d’en trouver une qui se libère.

Adresse : Route de Gibralfaro, 11, 29016 Malaga

Horaires d’ouverture :

  • Horaires d’hiver (de novembre à mars) : tous les jours, de 9 h à 18 h
  • Horaires d’été (d’avril à octobre) : tous les jours, de 9 h à 20 h

Tarif : 3,50 euros. Accès gratuit le dimanche à partir de 14 heures.

Site Internet : Alcazaba y Castillo de Gibralfaro

Profitez de votre visite au château pour découvrir le Mirador de Gibralfaro, un belvédère qui offre une superbe vue panoramique de la capitale de la Costa del Sol, de son port de plaisance, de ses monuments emblématiques, tels que les Arènes de Malaga ou encore la Cathédrale de l’Incarnation et de la mer Méditerranée.

Vue sur Malaga depuis le Mirador de Gibralfaro
Ввласенко, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Situé dans le parc de l’Alcazaba de Malaga, à 130 mètres de haut, il se compose de plusieurs passerelles vous offrant des points de vue différents.

Si vous préférez gravir le mont Gibralfaro jusqu’au belvédère, empruntez les escaliers escarpés le long des ruines du château. Vous pouvez aussi le rejoindre par la route. Situé à un peu moins de deux kilomètres du centre-ville de Malaga, comptez une demi-heure de marche.

4. Teatro Romano de Malaga

Maxime Abramov, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Situé sur les pentes du mont Gibralfaro, à quelques mètres de l’Alcazaba, le théâtre romain de Malaga est un symbole de la période romaine de la péninsule Ibérique. Enfouis durant des siècles, les vestiges de cet auditorium datant du 1er siècle furent découverts à la suite de travaux réalisés en 1951 : la scène et la cavea (les tribunes).

Ce site historique malaguène abrite un centre d’interprétation présentant des éléments de la vie et des coutumes de cette époque hispanique. Des spectacles sont organisés toute l’année. 

Adresse : C/Alcazabilla, 8, 29015 Malaga

Horaires d’ouverture :

  • Du mardi au samedi : de 10 h à 18 h
  • Le dimanche : de 10 h à 16 h
  • Fermé le lundi

Tarif : Entrée gratuite

Site web : Junta de Andalucia – Enclave arqueologico Teatro romano de Malaga

5. Santuario de la Victoria

Le Sanctuaire Notre-Dame de la Victoire, ou la Basilica de Santa Maria de la Victoria, est une église baroque du 17e siècle, édifiée au temps du royaume catholique de Malaga. La sacristie aurait été commandée par les Comtes de Buenavista pour abriter le panthéon familial.

David Jones de l’île de Wight, Royaume-Uni, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Le temple malaguène abrite l’image de la Virgen de la Victoria, patronne du diocèse. Un magnifique retable de Luis Ortiz de Vargas, « Le retable de San Francisco de Paula », et une œuvre de Pedro de Mena comptent parmi les sculptures et les œuvres picturales que vous pourrez découvrir à l’intérieur.

Coupole du sanctuaire de la Victoria – JamesNarmer, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Mais la particularité de l’église qui surprend les visiteurs réside dans la présence de squelettes et de figures de mort en plâtre blanc qui dépassent des murs du sanctuaire. Tous ces ornements et la « Tour céleste », haute de vingt-deux mètres, en font le troisième monument le plus important de Malaga.

Adresse : Plaza Santuario s/n, 29013 Malaga

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours au public, de 9 h à 13 h 30 et de 17 h 30 à 20 h

Site Internet : Site officiel de la ville de Malaga

6. Plaza de la Merced y el monumento a Torrijos de Malaga

Située dans le centre historique de la cité malaguène, la Plaza de la Merced est une place publique datant de l’époque romaine. Malgré son caractère monumental, je vous la présente dans le top 10 des monuments de Malaga en raison des trésors architecturaux et culturels qu’elle abrite.

C’est sur cette place que vous découvrirez le monument à Torrijos. Datant du 19e siècle et s’élevant au centre de la place, cet obélisque a été édifié en l’honneur de général José Maria Torrijos et des compagnons, abattus.

Monumento a Torrijos - Plaza de la Merced - Malaga
Monumento a Torrijos – Plaza de la Merced – Pedro J Pacheco, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Un peu plus loin se trouve l’emblématique statue de Pablo Ruiz Picasso, construite par Francisco López Hernández. L’œuvre réalisée en bronze représente l’artiste malaguène assis sur un banc. Mesurant 1,4 m de haut, cette statue est l’un des monuments de Malaga le plus photographié.

Berthold Werner, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Enfin, la plaza de la Merced accueille, au numéro 15 de la place, la maison natale de Picasso. Le bâtiment est aujourd’hui réhabilité en musée.

Monuments Malaga - Plaque de la maison de Pablo Picasso - Plaza de la Merced
Jwh at Wikipedia Luxembourg, CC BY-SA 3.0 LU, via Wikimedia Commons

7. Museo Picasso de Malaga

Inauguré en 2003 au cœur du centre historique de la cité malaguène, le musée Picasso de Malaga a vu le jour en réponse à la volonté du fils de l’artiste malaguène de respecter le souhait de son défunt père d’être exposé dans sa ville natale.

Monument de Malaga - Palacio de Buenavista - Patio del museo Picasso Malaga
Patio central du Musée Picasso de Malaga – Emilio Luque, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le musée est installé dans un bâtiment historique de la ville, déclaré monument national en 1939, le palais de Buenavista. L’architecture de ce superbe édifice mélange les styles mudéjars, de la Renaissance avec quelques apports contemporains.

Achetez votre place ici pour découvrir la collection du Musée de Picasso et profiter pleinement de votre visite de ce monument malaguène d’exception !

La collection permanente se compose d’un ensemble de plus de deux cents œuvres (dessins, peintures, sculptures et céramiques) retraçant les grandes périodes de l’artiste peintre malaguène. Le musée accueille aussi une exposition temporaire et au sous-sol, des ruines des époques phéniciennes, romaines et arabes.

À LIRE AUSSI : Musées de Malaga : Les 12 Musées d’Art et d’Histoire à découvrir

Adresse : Palais Buenavista C/ San Agustin 8, 29015 Malaga

Horaires d’ouverture :

  • De mars à juin : du lundi au dimanche, de 10 h à 19 h
  • Juillet et août : du lundi au dimanche, de 10 h à 20 h
  • Septembre et octobre : du lundi au dimanche de 10 h à 19 h
  • De novembre à février : du lundi au dimanche, de 10 h à 18 h

Tarifs :

8. Puerto de Malaga

paolotrabattoni.it, CC PAR 2.0, via Wikimedia Commons

Il est difficile de ne pas citer, dans la ville portuaire de la Costa del Sol, le port de plaisance de Malaga. Niché dans la baie malaguène, face à la mer Méditerranée, il accueille, chaque semaine, plusieurs ferries et de superbes bateaux de croisière.

Flânez le long de la très belle promenade, bercé par le son des vagues et l’odeur typique des bords de mer, avant de vous installer dans l’un des cafés du port pour apprécier la vue imprenable.

Photo de Robert Keane sur Unsplash

Adresse : Muelle de Cánovas s/n, 29001 Malaga

Site Internet : Puerto de Malaga

9. El Torcal – Antequera

Pour le dernier monument de ce classement, je vous propose de vous éloigner de la ville de Malaga pour rejoindre ses environs et notamment la superbe ville d’Antequera. Au cœur de cette cité d’histoire, découvrez un monument naturel incontournable de la province de Malaga : le célèbre site de dolmens du parc naturel d’El Torcal.

TnV Fotografie (Vinh Tran), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Ces monuments monolithiques sont classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Afin de profiter de ce patrimoine naturel impressionnant, profitez de cette visite guidée (en anglais et en espagnol), qui vous mènera du centre de Malaga jusqu’au site d’El Torcal, pour une randonnée instructive de presque trois heures. Une très belle activité à réaliser durant votre séjour dans cette magnifique partie de la région andalouse.

Adresse : 29003 Malaga, Province de Malaga

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Vous disposez maintenant des plus grands monuments de Malaga à ne pas manquer lors de votre séjour sur la Costa del Sol. Si vous souhaitez profiter d’un itinéraire complet, découvrez mon article pour parcourir les trésors de la ville natale de Pablo Picasso en 2 jours : Itinéraire pour une Visite de Malaga en 2 jours : Les Incontournables à voir et à faire !

N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités en passant par les liens ci-dessous. Cela me permet de continuer à vous fournir gratuitement mes conseils et astuces pour visiter l’Espagne. Merci !

Vous aimerez aussi :