Top 10 des Édifices Incontournables de la Capitale Andalouse

Séville la Belle, Séville la Superbe, capitale culturelle d’Andalousie… visiter la cité sévillane, c’est aussi découvrir un patrimoine historique, religieux et culturel impressionnant. L’architecture des bâtiments sévillans est un prestigieux mélange de style gothique, Renaissance et Mudéjar. D’édifice en édifice, émerveillez-vous des plus beaux monuments de Séville.

Photo by jeanne brossette on Unsplash

Avant de vous partager ma liste des édifices et monuments à voir absolument à Séville, je vous propose de découvrir les activités à réserver dès à présent et les billets à acheter avant votre départ pour la cité sévillane.

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

ACTIVITÉS À FAIRE À SÉVILLE :

Je vous conseille de réserver les activités en avance (vous pouvez les annuler sans frais jusqu’à 24 h avant le début de l’activité), pour avoir des prix plus intéressants (il y a souvent des promotions) et pour être sûr de ne rien manquer des incontournables lors de votre séjour à Séville.

Les 10 monuments sévillans à découvrir sans attendre

Voici la liste des 10 monuments remarquables de la ville de Séville. Vous trouverez également toutes les informations utiles pour organiser votre découverte culturelle de la cité sévillane.

1. Plaza de Espana

Édifiée par l’architecte sévillan Aníbal González, la Plaza de España entre dans la liste des monuments bâtis à l’occasion de l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Symbole de l’architecture présente à Séville, le palais de la Plaza de España est construit en brique et agrémenté d’ornements de marbre et de céramique.

Monuments de Seville - Plaza de Espana - Tour du Palais - replique de la Giralada
Une des deux tours du Palais de la Place d’Espagne – Photo by Hasmik Ghazaryan Olson on Unsplash

Le palais se compose de plusieurs galeries couvertes, laissant place à deux ouvrages secondaires. Les deux tours de 80 mètres, situées à chacune de ses extrémités, sont des répliques de la Giralda. Les quarante-huit bancs décorés d’azuléjos représentent les 48 provinces d’Espagne de l’époque. Chacune d’entre elles est illustrée par son blason et sa carte.

Les 48 bancs de la Place d’Espagne – Photo de Hibiscus Habanero sur Unsplash

Son bassin semi-ovale, ses 4 ponts consacrés aux quatre royaumes de Castille, Aragon, Navarre et Léon, sa fontaine et ses canaux figurent aussi parmi les éléments remarquables de l’édifice sévillan.

Les canaux de la Place d’Espagne – Photo de Hibiscus Habanero sur Unsplash

Placé au nord-ouest du Parc Maria Luisa, la découverte de la Place d’Espagne se poursuit agréablement par la visite du parc.

  • Adresse : Av. Isabel la Católica, 41004 Sevilla
  • Horaires : tous les jours, de 8 h à minuit en été et 22h le reste de l’année
  • Tarif : gratuit.

À LIRE AUSSI : Découvrez la superbe Plaza de España à Séville, une œuvre architecturale spectaculaire de la capitale andalouse

2. Cathédrale de Séville

Située au cœur du quartier historique, la Cathédrale Sainte Marie du Siège est un monument religieux emblématique de l’histoire de Séville. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, cet édifice historique témoigne notamment de la civilisation musulmane et de la période chrétienne de l’Andalousie.

Ingo Mehling, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Bâtie sur les fondations de l’ancienne grande Mosquée almohade, la Cathédrale de Séville est la plus importante cathédrale gothique d’Europe. Composé de cinq nefs, ce temple monumental abrite de spectaculaires retables, de splendides vitraux et des sculptures remarquables.

Monuments de Seville - Retable majeur de la cathedrale de Seville
Retable Majeur de la Cathédrale de Séville – fred_v, CC PAR 2.0, via Wikimedia Commons

Au nord, dans l’enceinte de la cathédrale, vous pourrez apprécier l’atmosphère tranquillisante qui règne dans le Patio de Los Naranjos, un jardin arboré de rangées d’orangers. La cathédrale doit aussi sa renommée à la présence de son célèbre clocher, la Giralda.

Monuments de Seville - Cathedrale de Seville - Patio de Los Naranjos
Patio de Los Naranjos – José Luis Filpo Cabaña, CC PAR 3.0, via Wikimedia Commons

La Cathédrale de Séville est l’un des monuments de Séville les plus visités. Selon la période de l’année, vous pouvez rencontrer une file de plusieurs heures. Je vous conseille d’investir dans un billet coupe-file ici (réservation en français). Peu onéreux, il vous fera gagner un temps précieux sur votre séjour dans la capitale andalouse.

Adresse : Av. de la Constitución, s/n, 41 004 Sevilla

Horaires d’ouverture :

  • Du lundi au samedi : de 11 h à 18 h (dernière admission à 17 h)
  • Le dimanche : de 14 h 30 à 19 h (dernière admission à 18 h)
  • Visite gratuite sur réservation du lundi au vendredi (sauf jours fériés) de 14h à 15 h Capacité limitée)

Remarque : accessible aux personnes à mobilité réduite.

Tarifs :

  • En ligne : 12 euros
  • sur place : 13 euros
  • tarifs réduits à 6 euros en ligne et 7 euros en billetterie, pour les pensionnés de plus de 65 ans et les étudiants de 13 à 25 ans
  • gratuit pour les enfants jusqu’à l’âge de 13 ans et les personnes présentant un handicap.

Site internet officiel : Catedral de Sevilla

À LIRE AUSSI : Poussez les portes de la Cathédrale de Séville et de sa Giralda, deux visites sévillanes incontournables

3. Real Alcazar de Séville

Au cœur du centre historique, l’Alcazar de Séville est l’un des palais royaux les plus vieux au monde. La famille royale y demeure plusieurs fois par an. Cet édifice sévillan traduit, au travers de son architecture et de son patrimoine artistique, les différentes cultures et civilisations de l’histoire de Séville.

Superchilum, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

L’Alcazar sévillan se compose de plusieurs salles aux plafonds à caissons et d’ornements sublimes. Il abrite aussi le Patio de las Doncellas et le Patio de las Muñecas qui méritent de s’attarder. Les jardins complètent la beauté de ce monument admirable de Séville.

Monuments de Séville : Le Real Alcazar - illustration d'un de ses plafonds
Plafond décoré de la sala medianaranja – Donpositif, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Amateurs d’art, le palais fortifié accueille aussi une remarquable collection de tableaux.

Adresse : Patio de Banderas, s/n, 41004 Sevilla

Horaires d’ouverture :

  • Du 1er octobre au 31 mars : du lundi au dimanche, de 9 h 30 à 17 h ;
  • du 1er avril au 30 septembre : du lundi au dimanche, de 9 h 30 à 19 h.

Tarifs :

  • Tarif normal (visite du rez-de-chaussée et des jardins) : à partir de 13,50 euros avec audioguide (Achetez vos billets ici)
  • 6 euros pour les étudiants âgés de 14 à 30 ans et retraités de plus de 65 ans ;
  • gratuit : pour les enfants jusqu’à 13 ans et les personnes porteuses d’un handicap.

Remarques :

  • Il existe une formule à 5,50 euros pour visiter la Salle royale, dans la partie haute du Palais. (Achetez votre billet ici)
  • Visite nocturne des jardins de l’Alcazar : 7 euros (consultez le site internet officiel pour plus de détails).

À LIRE AUSSI : Visiter le Real Alcázar de Séville : toutes les informations ( histoire, horaires, tarifs)

4. Giralda

Emblématique de la capitale andalouse, l’ancien minaret de la Grande Mosquée est devenu le clocher de la Cathédrale Notre-Dame du Siège après la reconquête de Séville. La Giralda est un chef-d’œuvre de l’architecture almohade en Espagne.

Monuments de Seville - Clocher de la Giralda - El Giraldillo
Photo by Matthew Waring on Unsplash

À son sommet, à plus de 97 mètres d’altitude, une imposante sculpture en bronze, haute de sept mètres, surplombe cet ensemble monumental. Appelée Triunfo de la Fe Victoriosa, les Sévillans la surnomment « Giraldillo », pour sa fonction de girouette.

Monuments de Seville - La Giralda - El Giraldillo
El Giraldillo – Holger Uwe Schmitt, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Pour accéder au sommet de la Giralda, vous devez emprunter les 35 rampes qui le séparent de la base de l’édifice. Sur la terrasse, vous pourrez admirer les 24 cloches de style Renaissance du clocher sévillan. Ce chiffre impressionnant vaut à la Cathédrale de Séville, le titre de « cathédrale d’Espagne possédant le plus grand nombre de cloches ».

La file d’attente, avant de commencer la visite de la Giralda, peut atteindre plus d’une heure en période touristique. Vous trouverez une offre intéressante de billet coupe-file ici (réservation en français). Pour quelques euros supplémentaires, vous évitez une longue attente dans la chaleur et bénéficiez également de la visite de la Cathédrale de Séville.

Horaires :

  • Lundi : de 11 h à 15 h 30. De 16 h 30 à 18 h, une visite avec audioguide gratuite est possible sur réservation préalable (disponible en espagnol et en anglais).
  • Du mardi au samedi : de 11 h à 17 h.
  • Dimanche : de 14 h 30 à 18 h.

Tarifs : valables pour la visite de la Cathédrale, de la Giralda et de la Collégiale du Divin Sauveur :

  • Billet : 12 euros (ou 11 € en ligne) ;
  • billet réduit : 7 euros (6 euros en ligne) pour les retraités de plus de 65 ans et les étudiants de moins de 25 ans ;
  • gratuit pour les enfants de moins de 14 ans et personnes porteuses de handicap.

5. Parc de Maria Luisa

Le parc de María Luisa se compose des jardins du Palais de San Telmo, offerts à la ville de Séville par l’Infante María Luisa, en 1893. Poumon vert de la capitale andalouse, le parc urbain est choisi comme site principal de l’Exposition ibéro-américaine de 1929.

Juan, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

A cette occasion, l’architecte sévillan Aníbal González est nommé directeur des réalisations architecturales de l’exposition alors que Jean — Claude Nicolás Forestier, paysagiste français, est chargé de l’aménagement des jardins, qu’il transformera en parc public.

Glorieta de Bécquer – Gzzz, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Vous apercevrez, au sein du parc, diverses statues consacrées aux poètes et écrivains sévillans : la Glorieta de Bécquer, la Glorieta de Masy Prat, la Glorieta Hermanos Álvarez Quintero et la Glorieta de Cervantes, en hommage au romancier et poète espagnol.

Monuments de Seville - Pavillon Mudejar - Parc Maria Luisa
Pavillon Mudéjar du Parc Maria Luisa – Grez, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Le parc Maria Luisa accueille aussi, sur la Plaza de América, le Pavillon Mudéjar, le Pavillon Royal et le Pavillon des Beaux-Arts. Cet ensemble constitue l’une des principales activités et visites à faire à Séville.

  • Adresse : P.º de las Delicias, s/n, 41013 Sevilla
  • Horaires : tous les jours, de 8 h à minuit.
  • Site internet : Parque Maria Luisa de Sevilla

À LIRE AUSSI : Flâner dans le parc Maria Luisa à Séville, le poumon vert où trouver la Plaza de España

6. Plaza de America

Autre place emblématique de Séville, la Plaza de America a été aménagée sous la direction de l’architecte sévillan Aníbal González, à l’occasion de l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Formée de jardins, de promenades et de fontaines, elle constitue l’une des visites incontournables à faire dans la capitale andalouse.

Située à l’extrémité sud du Parc de María Luisa, la place d’Amérique est bordée par trois édifices érigés pour la même occasion. Les styles architecturaux de ces trois bâtiments monumentaux témoignent des diverses occupations de Séville et de leurs influences.

Parc Maria Luisa - Pavillon mudejar - Musee des Coutumes et des Arts populaires de Seville
Musée des Coutumes et des Arts populaires de Séville – Photo by Hasmik Ghazaryan Olson on Unsplash

Le pavillon mudéjar de l’exposition, situé au nord de la place, accueille aujourd’hui le musée des Coutumes et des Arts populaires de Séville. À l’est, le pavillon royal de style néogothique abrite le siège du gouvernement sévillan.

Monuments de Seville - Pavillon royal du parc de Maria Luisa
Pavillon royal de l’exposition – Parc Maria Luisa -Photo by Akshay Nanavati on Unsplash

Le pavillon des Beaux-Arts de l’exposition, de style néo-Renaissance, se situe au sud de la place. Il s’agit de l’actuel musée d’Archéologie de la Province.

Monuments Seville - Plaza de America - Musée de l'archéologie de la Province de Seville
Musée de l’archéologie de la Province de Séville –Gzzz, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Détail plaisant qui ajoute à la renommée de ce site d’exception, la présence de nombreuses colombes. À ce titre, une partie de la place est d’ailleurs appelée « parque de las Palomas ».

Roberto Chamoso G, CC BY-SA 3.0 ES, via Wikimedia Commons

Horaires :

  • du 1er septembre au 30 juin : de 8 h à 22 h ;
  • du 1er juillet au 31 août : de 8 h à minuit.

Accès libre et gratuit.

7. Pont Isabelle II

Le Pont Isabelle II, aussi appelé Pont de Triana relie la vieille ville de Séville au quartier typique de Triana. Cet édifice sévillan, construit en 1845 sous le règne d’Élisabeth II, serait inspiré du célèbre Pont du Carrousel à Paris.

Pont de Triana – Rafa Esteve, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Long de 149 mètres, il est bâti sur 3 arches et vous pourrez découvrir, au niveau de la pile de la rive droite, la chapelle du Carmel, architecturée par Aníbal González. En journée, profitez du point de vue sur le fleuve Guadalquivir et en soirée, le pont éclairé constitue une balade romantique, agrémentée en fond, par la Tour de l’Or (Torre del Oro) illuminée.

8. Real Parroquia de Santa Maria Magdalena de Sevilla

L’église Sainte-Marie-Madeleine de Séville ou Iglesia de Santa María Magdalena, est l’un des temples catholiques de Séville. Édifié à la fin de XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle, le bâtiment de style baroque est inscrit comme bien d’intérêt culturel depuis 1970.

José Luis Filpo Cabaña, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Outre son architecture, l’autel majeur de l’église contient un somptueux retable baroque, pièce maîtresse de l’église. Haut de 18 mètres, il occupe une superficie de 160 mètres carrés. C’est le deuxième plus grand retable de la ville, après celui de la cathédrale de Séville.

Parsifall, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

L’intérieur de l’église impressionne encore par ses peintures murales. Vous découvrirez notamment deux chefs-d’œuvre picturaux du célèbre peintre espagnol Zurbarán, exposés dans la chapelle sacramentelle. L’imposant portail de l’église, orné d’une sculpture de Saint-Domingue de Guzmán, constitue aussi un élément admirable du monument religieux.

Adresse : Calle Bailén, 5 , 41001 Sevilla

Horaires :

  • Visites gratuites : les mercredi et jeudi matin, après la messe et jusqu’à 13 h 30. Les visites gratuites ne sont pas proposées durant les mois de juillet et août.
  • Visites guidées gratuites : tous les mardis, de 11 h 30 à 13 h (excepté les jours fériés et pendant les mois de juillet, août et septembre). La réservation par email est obligatoire pour les groupes et vivement conseillée aux autres visiteurs (visites@rpmagdalena.org).

Site internet officiel: Iglesia de Santa Maria Magdalena de Sevilla

9. Musée des Beaux-Arts de Séville

Le Musée des beaux-arts de Séville, inauguré au milieu de XIXe siècle, est installé au sein de l’ancien Couvent de la Merced Descalza. Situé dans le Casco Antiguo, l’édifice fut bâti à l’origine dans le style mudéjar.

Le monument se distingue aujourd’hui par son architecture sobre et raffinée, mêlant le style maniériste et le style baroque sévillan. La façade témoigne parfaitement du mélange de ces deux styles architecturaux.

Monuments de Seville - Porte d'entree du Musee des Beaux Arts
Annuel, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le bâtiment, organisé sur deux niveaux, accueille deux cloîtres et deux patios. Chaque espace est agrémenté d’aménagements végétaux et de pièces d’eau. Un superbe escalier relie les deux étages. Visitez également l’église conventuelle et sa voûte décorée de remarquables peintures.

Monuments Seville - Museo de Bellas Artes  de Sevilla- Patio
Elliott Brown de Birmingham, Royaume-Uni, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Je vous suggère ici le Musée des Beaux-Arts de Séville en qualité de monument. Si vous souhaitez découvrir le musée en tant que pinacothèque, retrouvez sa présentation complète dans mon article consacré aux plus beaux musées de Séville.

10. Église du Divin Sauveur

L’Église du Divin Sauveur, composée de trois nefs, est le deuxième plus grand temple de Séville après la cathédrale. Symbole du baroque andalou, la collégiale a subi de multiples restaurations depuis l’édifice de base. Comme de nombreux autres monuments de Séville, l’église paroissiale a été traversée par les cultures romaine, wisigothique, arabe et chrétienne.

Façade principale de l’Église du Divin Sauveur – Grez, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Déclaré Monument historique-artistique national en 1985, sa dernière restauration est l’œuvre des architectes Esteban García et José Granados, tandis que son corps de cloche est l’œuvre de Leonardo de Figueroa, à la fin du XVIIe siècle. Le seul vestige de l’ancienne grande Mosquée (IXe siècle) sur laquelle se trouvent ses fondations, est le Patio de Abluciones.

À l’intérieur du temple, les retables, les chapelles – dont la chapelle sacramentelle et son retable colossal – l’orgue et les sacristies constituent de remarquables héritages et vestiges.

Monuments de Seville - Eglise du Divin Sauveur - intérieur de la paroisse - retable
Un des remarquables retables d’El Divino Salavdor –Grez, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Dernier élément pour confirmer l’importance de ce monument de Séville, la lumière particulière de l’Église du Salvador. Les prestigieux vitraux du temple filtrent la lumière de manière presque divine. Attardez-vous quelques instants pour apprécier cette ambiance céleste.

Voici une proposition de billet intéressante ici, comprenant les visites de l’Église du Divin Sauveur et de deux autres monuments sévillans non repris dans cet article, mais que je vous invite également à découvrir : La Casa Pilatos et le Metropol Parasol de Séville.

À LIRE AUSSI : Faut-il visiter la Casa de Pilatos à Séville ? Mon avis

Adresse : Pl. del Salvador, 3, 41004 Sevilla, Espagne

Horaires :

  • Du lundi au samedi : de 10 h 15 à 18 h (accès possible jusqu’à 17 h 30) ;
  • le dimanche : de 14 h 30 à 19 h.

Tarifs :

Vous pouvez acheter votre billet au sein de la Collégiale du Divin Sauveur pour visiter seulement l’église ou vous procurer un billet pour la visite combinée de le Cathédrale, de la Giralda et du temple.

  • Visite seule avec audioguide compris :  5 euros et gratuit pour les enfants de moins de 14 ans et les personnes porteuses d’un handicap ;
  • Visite combinée : 12 euros par adulte et 6 euros pour les étudiants de moins de 25 ans et les retraités de plus de 65 ans. Gratuit pour les enfants de moins de 14 ans et les personnes porteuses d’un handicap.

Site internet : Iglesia de El Salvador

À LIRE AUSSI : Les Meilleures Visites et Activités à Séville

La ville de Séville foisonne de monuments et sites remarquables. À travers cet article, j’espère vous aider à disposer des informations utiles sur les plus grands et beaux monuments de la capitale andalouse.

Vous pouvez aussi les découvrir en partie, en utilisant mon itinéraire sur 4 jours pour visiter Séville pour ne rien manquer des incontournables de la cité sévillane ! J’y parle, notamment, de la Torre del Oro, de la Fabrique royale de Tabac et des Arènes de Séville.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

À LIRE AUSSI : Visiter Séville en 4 jours : Itinéraires pour tout découvrir

N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités en passant par les liens ci-dessous. Cela me permet de continuer à vous fournir gratuitement des conseils et astuces pour visiter l’Espagne. Merci !

Vous aimerez aussi :