Quartier juif de Cordoue | Que visiter dans l’incontournable Judería ?

C’est décidé, vos prochaines vacances raisonneront avec Andalousie et plus particulièrement avec la ville de Cordoue ! Parmi les trésors cordouans, une des visites indispensables de cette cité illustre pour sa mixité culturelle et religieuse, est sans nul doute son quartier juif !

La Judería de Cordoue rassemble les plus importants monuments de celle que l’on surnomme, à juste titre, la belle andalouse. Découvrez l’histoire du quartier juif de Cordoue et profitez de toutes les informations pratiques pour ne rien manquer de cet incontournable cordouan !

Quartier juif de Cordoue : la Calle Romero, exemple des petites ruelles de la Juderia de Cordoba
Photo by Mateusz Plinta on Unsplash

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Avant de vous partager tout ce qu’il fait du quartier juif de Cordoue un incontournable à voir, voici les billets et réservations que je vous recommande vivement de prévoir avant de partir (file parfois longue de plus d’une heure) et quelques idées d’activités à faire sur place !

BILLETS ET RÉSERVATIONS À PRÉVOIR AVANT DE PARTIR À CORDOUE

AUTRES ACTIVITÉS À FAIRE À CORDOUE

Je vous conseille de réserver les activités en avance (vous pouvez les annuler sans frais jusqu’à 24 h avant le début de l’activité), pour avoir des prix plus intéressants (il y a souvent des promotions) et ne pas passer à côté des principales attractions lors de votre séjour à Cordoue.

Quartier juif de Cordoue : symbole de la ville aux trois cultures

Le quartier juif de Cordoue se compose d’un dédale de ruelles pavées centenaires. Il constitue l’un des endroits les plus importants de Cordoue. Habitée par la communauté juive du 10ᵉ au 15 siècle, la Judería illustre parfaitement une partie de l’histoire de la ville aux trois cultures.

Situé au nord-ouest de l’emblématique mosquée-cathédrale dans le centre historique de Cordoue, le quartier juif cordouan intègre la zone reconnue « site du patrimoine mondial par l’UNESCO » en 1994. Il abrite plusieurs monuments et lieux d’exception, tels que la synagogue, la Casa de Séfarad ou encore la place Tibériade.

Patio au cœur de la Juderia de Cordoba – Nicolas Vollmer from Munich [Allemagne], CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Avant de partir visiter ces sites, profitez de cet exemple conservé de l’architecture traditionnelle des villes islamiques médiévales. Engagez-vous dans les nombreuses ruelles étroites menant souvent à une impasse. Parsemées de cours carrelées richement décorées, elles incarnent toute une histoire et ont su préserver toute leur authenticité.

Exemple de patio dans le quartier juif de Cordoue.
Autre exemple de patio dans le quartier juif de Cordoue – Nicolas Vollmer from Munich [Allemagne], CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Celle que l’on nomme toujours la « Judería » s’étend de la Puerta de Almodóvar au palais épiscopal (l’ancienne forteresse arabe) au sud. Tel un labyrinthe, le quartier juif de Cordoue se visite pleinement et vous laissera un souvenir impérissable.

Martin Furtschegger, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Bon à savoir : vous pouvez également situer le quartier juif de Cordoue en identifiant le symbole piétonnier utilisé dans toutes les villes appartenant au Réseau des quartiers juifs d’Espagne. Ces symboles marquent les zones urbaines d’un itinéraire unique au sein de la péninsule Ibérique : les Chemins de Séfarad.

Visiter le quartier juif de Cordoue - plaque de bronze indiquant les rues et ruelles des Chemins de Séfarad
Plaque de bronze indiquant les Chemins de Séfarad – Lameiro, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Visiter le quartier juif de Cordoue : les principaux monuments et sites d’intérêt de la Juderia de Cordóba

Les monuments de grande importance au sein du quartier juif de Cordoue ne manquent donc pas ! Vous pourrez y admirer la porte Puerta del Puente, l’Alcazar des Rois Catholiques et les bains Hammam Al Ándalus, la Tour de Bethléem, la Porte d’Almodóvar, la Casa Andalusí, la Synagogue, la Maison du Sefardi, le Souk municipal ou encore la Place de Tibériade, la Place Maïmonide et la Tour de la Calahorra. Voici un aperçu de quelques-uns d’entre eux et d’autres lieux à voir aussi pour ressentir toute la tradition de la Judería.

1. Casa de Sefarad

Pation central de la Casa de Sefarad au cœur du quartier juif de Cordoue.
Turol Jones, un artista de cojones from Villanueva del Cascajal, República Independiente de Mi Casa, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Inaugurée au printemps 2004, la Casa de Sefarad – Casa de la Memoria se situe au cœur du quartier juif de Cordoue dans la Calle Judíos. Véritable héritage à la mémoire de la communauté juive séfarade de Cordoue, ce musée est installé dans le bâtiment datant du 14ᵉ siècle organisé autour d’un superbe patio.

Ce centre culturel propose une exposition permanente et des activités culturelles autour de la tradition séfarade et judéo-espagnole de l’ancienne « capitale de Sefarad ».

L’exposition permanente de la Casa de Sefarad, nommée « Mémoires de Sépharade », est répartie dans cinq salles thématiques : la Salle de la vie domestique, la Salle des femmes d’Al-Andalus, la Salle du quartier juif de Cordoue, la Salle des cycles festifs et la Salle de la musique séfarade.

  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (10 h le jeudi). Fermé le lundi.
  • Adresse : C/Judíos, esquina C/Averroes, — Córdoba

2. Sinagoga de Córdoba

JP Puerta, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

La synagogue de Cordoue constitue l’unique temple juif d’Andalousie et la troisième synagogue datant de l’époque médiévale en l’Espagne. Édifiée au 14ᵉ siècle et située dans le quartier cordouan de la Judería, elle servit au culte des Juifs séraphades jusqu’au moment de leur expulsion définitive d’Espagne en 1492. Déclarée Monument national à la fin du 19ᵉ siècle, la synagogue de Cordoue s’illustre par son architecture mudéjare et sa dentelle de stuc.

Une fois visitée, rejoignez la Plaza de Tiberíades pour contempler l’impressionnante statue de bronze, conçue en l’honneur du célèbre Maïmonide, illustre philosophe et médecin juif de Cordoue. N’hésitez pas à vous y arrêter, la visite de cet emblème du quartier juif de Cordoue est gratuite pour les ressortissants européens.

Adresse : Calle Judíos 20, Córdoba

Horaires de visite :

  • du 16 septembre au 15 juin : du mardi au samedi de 9 h à 21 h et le dimanche de 9 h à 15 h
  • du 16 juin au 15 septembre : du mardi au dimanche de 9 h à 15 h

Site Internet : Junta de Andalucia – Sinagoga de Cordoba

3. Calleja de Las Flores

jorcolma, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Impossible de visiter le quartier juif de Cordoue sans emprunter l’une des allées les plus populaires et touristiques de la Judería. La Calleja de Las Flores, située dans une rue latérale de la rue Velázquez Bosco, a même été reconnue comme la plus belle rue d’Espagne par le magazine Tredencias.

Cette ruelle étroite débouche sur une place, ancien patio typique du quartier juif de Cordoue. Admirez les petites arches, le chapiteau de califat et les fleurs ornant chaque façade blanchie à la chaux, fruits du projet de rénovation entrepris par le maire de Cordoue en 1950.

Photographie emblématique du quartier juif cordouan garantie avec la vue de la tour de la mosquée-cathédrale depuis le bas de la Calleja de Las Flores !

Si vous appréciez le charme des patios cordouans, voici une visite guidée en français consacrée à ces espaces bucoliques !

4. Zoco Municipal de Córdoba

L'ancien souk du quartier juif de Cordoue, transformé en marché de l'artisanat.
Tibor Kovacs, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Poursuivez votre exploration du quartier juif de Cordoue par la visite de l’ancien souk. Devenu le marché artisanal de Cordoue, il est organisé dans l’esprit d’un bazar arabe. Plusieurs créateurs cordouans de talent vous accueillent pour vous présenter leurs réalisations en cuir, en céramique ou encore en argent. Vous aurez l’occasion d’admirer ces professionnels en pleine exécution au sein de leurs ateliers.

Installé au cœur d’un bâtiment de deux étages de style mudéjar, le souk est aménagé autour d’un patio central et caractérise à merveille la culture cordouane. L’accès est gratuit et le marché ouvert chaque jour de 10 heures à 20 heures.

5. Muralla del Castillo de la Juderia

Américo Toledano, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Toujours dans le quartier juif de Cordoue, vous pouvez apercevoir l’antique fortification almohade, utilisée par les Juifs lors de leur arrivée dans la cité cordouane à partir de 1236. Connu sous le nom de Castillo de la Judería, il incarnait l’une de ses frontières avec le reste de la ville.

L’ancienne Torre de Belén (la tour de Bethléem), composée de trois étages et d’un belvédère, accueille au rez-de-chaussée un ermitage qui lui a valu sa nouvelle appellation de Torre de las Imágenes (Tour de San Benito).

Américo Toledano, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Si l’édifice en lui-même n’apparaît pas exceptionnel, sa présence revêt une importance dans l’histoire du quartier juif de Cordoue.

Lors de votre séjour au cœur de la cité cordouane, n’hésitez pas à découvrir tous les autres trésors du quartier juif de Cordoue et de la ville au trois cultures. Je vous présente dans cet article ceux qui, selon moi, constituent des incontournables à voir si vous visitez Cordoue en une journée !

Idée d’itinéraire pour découvrir le quartier juif de Cordoue :

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

3 activités à faire sans hésiter dans et à proximité du quartier juif de Cordoue

Voici une sélection d’activités à faire lors de votre visite au quartier juif de Cordoue et ses alentours. Une manière différente d’appréhender l’importance culturelle et artistique des trois cultures à l’origine de la ville Cordoue !

Zarateman, Public domain, via Wikimedia Commons
Hamman Al Andalus – Elliott Brown from Birmingham, United Kingdom, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Où dormir dans le quartier juif de Cordoue ?

  • Hospes Palacio del Bailio : Cet hôtel 5 étoiles vous accueille dans un ancien palais datant du 17ᵉ siècle. Sa piscine entourée de jardins fleuris participe à la splendeur de cet établissement situé au cœur de la vieille ville de Cordoue, à un kilomètre de la troisième plus grande mosquée au monde, la Mezquita-catedral de Córdoba.
  • Las Casas de la Judería de Córdoba : Séjournez au cœur du quartier historique, à 250 mètres de la mosquée-cathédrale de Cordoue. Cet établissement 4 étoiles, composé de bâtisses datant du 17ᵉ et du 18ᵉ siècle, vous accueille dans un cadre authentique entre jardins et patios typiques. Idéal pour découvrir le quartier juif de Cordoue à quelques pas de là, l’hôtel dispose du Wifi gratuit et d’un parking privé.
  • Maciá Alfaros : Voici un autre hôtel 4 étoiles au centre de la vieille ville de Cordoue. Situé à moins de quinze minutes à pied de la Juderia, vous séjournez dans un bâtiment typiquement andalou et superbement réaménagé. L’établissement propose une connexion wifi gratuite dans tous les locaux et un parking privé gratuit.
  • Eurostars Patios de Cordoba : Situé en plein cœur du quartier juif de Cordoue, à deux pas des ruines du Temple romain, ce superbe hôtel est doté de cinq magnifiques patios andalous historiques. Vous disposerez d’une connexion wifi gratuite et d’un parking public payant à proximité.
  • Hostal La Fuente : Profitez d’un excellent hôtel 1 étoile installé en plein cœur de la vieille ville de Cordoue. Cet établissement typique d’Andalousie a été construit autour d’une cour espagnole traditionnelle du milieu du 19 siècle. Il se situe idéalement à deux pas d’un parking public payant et de l’arrêt de bus vous menant à la gare de Cordoue. Un rapport qualité-prix parfait !
Photo by Paul Pastourmatzis on Unsplash

N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités pour visiter Cordoue en passant par les liens ci-dessous. Cela me permet de continuer à vous fournir gratuitement mes conseils et astuces pour visiter l’Espagne. Merci !

Vous aimerez aussi :