Road trip pour visiter Ibiza en une semaine

Vous souhaitez visiter Ibiza en une semaine. L’idéal est de faire un road-trip en essayant de voir les incontournables de l’île

Vous visiterez la capitale Eivissa et son quartier historique Dalt Vila. Vous pourrez découvrir d’autres villes et villages, faire des randonnées et activités, explorer le parc des Salines, profiter des sublimes plages et criques et vous offrir une excursion à Formentera.

Pour profiter au mieux de ces vacances sur cette superbe île des Baléares, je vous suggère un itinéraire pour visiter Ibiza en une semaine.

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Juste avant, je vous propose les liens des activités à ne pas manquer et à réserver sans attendre pour un séjour inoubliable sur l’île :

Je vous conseille de réserver ces activités en avance (vous pouvez les annuler sans frais jusqu’à 24 h avant le début de l’activité) afin d’obtenir des prix plus intéressants (il y a souvent des promotions).

Les incontournables à visiter à Ibiza en une semaine

Durant cet itinéraire d’une semaine à Ibiza, certaines journées peuvent être chargées, par exemple, le cinquième jour. Cet itinéraire est une suggestion que vous adapterez selon vos goûts et le temps que vous souhaitez passer à chaque endroit.

Pour ce séjour à Ibiza d’une semaine, je vous conseille de louer une voiture. Pensez à réserver le plus tôt possible pour bénéficier de meilleurs tarifs et d’un plus large choix de véhicules, surtout si vous souhaitez partir en saison estivale.

Jour 1 : Eivissa

Road trip pour visiter Ibiza en une semaine - Eivissa
Vicenç Salvador Torres GuerolaCC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Cette première journée à Eivissa est axée sur l’histoire, la culture et le patrimoine d’Eivissa. Le quartier ancien et historique Dalt Vila est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Votre visite débutera par l’entrée principale des remparts, le Portal de Ses Taules. Dalt Vila appelée aussi Ville Haute est entourée de remparts et bastions offrant de sublimes vues. 

Parmi les monuments emblématiques, vous verrez le Castillo de l’Almudaina, en position dominante.

Il se trouve à proximité de la cathédrale d’Eivissa, Nuestra Senora de las Nieves. Elle est dédiée à Notre Dame des Neiges et l’intérieur est d’une blancheur apaisante.

Leon petrosyanCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

D’autres monuments religieux sont à voir à Dalt Vila, comme l’église Santo Domingo rattachée à son couvent. Son belvédère offre un point de vue à ne pas rater. La Capella de Sant Cristòfol est voisine du couvent Monestir de Canoneses Regulars de Sant Agusti. Un peu plus loin se trouve la Capella de Sant Ciriac.

Cette visite à travers les ruelles est l’occasion de voir d’autres bâtiments anciens. L’Ajuntament d’Eivissa est à admirer à côté de l’église et couvent Santo Domingo. Vous pourrez aussi contempler la Casa Colom, la Pabordia (ancien palais épiscopal), la Casa de la Cúria (ancien tribunal) ou le palais Can Comasema. Ce dernier abrite le musée Puget qui est dédié aux peintres Puget, père et fils, natifs de l’île.

Si vous souhaitez visiter d’autres musées dans le quartier Dalt Vila, le Centre d’Interpretació Madina Yabisa la Curia présente l’ancienne médina arabe et l’ancienne cité Yabisa.

Pour étendre vos connaissances sur l’Histoire ancienne d’Eivissa et de l’île d’Ibiza, 3000 ans d’Histoire sont représentés dans le Museu Arqueològic d’Eivissa y Formentera.

Quant aux amoureux d’art contemporain, ils ne manqueront pas d’aller visiter le MACE Museu d’Art Contemporani d’Eivissa.

S’il vous reste du temps, vous pouvez faire une activité, par exemple, la visite street art à vélo, ou bien la sortie en kayak. Vous pouvez aussi, si c’est en saison estivale, aller vous baigner à une des plages aménagées proches du centre historique, par exemple, la Platja de Ses Figueretes ou la Platja de Talamanca.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

À LIRE AUSSI : Que faire et visiter à Dalt Vila, la vieille ville d’Eivissa 

Où dormir à Eivissa ?

Il est possible de loger dans Dalt Vila (les trois premiers hôtels, ou bien à l’extérieur, le quatrième) :

Jour 2 : Santa Eulària des Riu et environs

Pour ce deuxième jour, vous pouvez le matin de très bonne heure faire un vol en montgolfière.

Le vol en montgolfière au-dessus d’Ibiza 4,7/5 (plus de 120 avis) est une expérience unique à vivre durant vos vacances ! Le point de RDV est à San Rafael. Le vol dure une heure et vous aurez le champagne et le petit-déjeuner offerts. Activité en anglais et espagnol.  Réservez ici.

Si vous ne souhaitez pas faire ce vol, partez directement d’Eivissa pour Santa Eulària des Riu (à 15 km de route, la distance de San Rafael est aussi de 15 km).

Santa Eulària des Riu est une station balnéaire familiale, paisible et agréable. Vous pourrez bien sûr vous baigner à la Playa de Santa Eulàlia, plage urbaine aménagée, bordant le Passeig Maritim.

Mais avant la baignade, je vous conseille de visiter la vieille-ville composée d’un assemblage de demeures d’une blancheur éclatante. Elle se trouve en position dominante à l’ouest de la ville sur le Puig de Missa. L’église Santa Eulària est le principal monument à voir. Elle date du 16ᵉ siècle.

Hans Bernhard (Schnobby)CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Vous ne manquerez pas non plus le Mirador de Santa Eulària des Riu. Si vous avez le temps, le Museo Etnográfico de Ibiza retrace l’histoire rurale de l’île.

Descendez ensuite dans le centre-ville plus moderne et découvrez la Carrer de Sant Vicent et le Passeig de S’Alamera, des artères très vivantes. Ce sera l’occasion de contempler l’Ajuntament sur la Plaça d’Espanya.

Road trip pour visiter Ibiza en une semaine - Santa Eularia des Riu
Santaeularia279CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons
Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Dans les environs, de très belles plages sont à admirer et à tester en été. Cala Llonga est au sud de Santa Eulària. Un site qui peut convenir pour les enfants, car on a pied assez loin dans une eau turquoise, avec location de transats et parasols.

Plus au nord de Santa Eulària, vous avez aussi la plage d’Es Canar qui est une autre station balnéaire.

Si vous souhaitez faire une randonnée, suivez le Rió de Santa Eulària à pied. 

Profitez-en éventuellement pour faire une activité :

  • Vous avez, par exemple, La croisière familiale avec plongée 4,6/5 : activité en français conçue par un biologiste marin. Durée quatre heures. Réservez ici.
  • Le parachute ascensionnel – 4,8/5 (plus de 100 avis) : durée totale de 1,5 heure (bateau + parachute 12/15 minutes) vers les plus beaux spots du nord de l’île. Boissons comprises durant la croisière en bateau avant ou après le vol en parachute ascensionnel. Activité disponible en français. Réservez ici.

À LIRE AUSSI : Que faire à Santa Eulària des Riu

Où dormir à Santa Eulària ?

Jour 3 : De St Carles de Peralta à St Joan de Labritja 

Le matin du troisième jour, vous quittez Santa Eulària des Riu pour aller à Sant Carles de Peralta, via la route principale PM-810.

Sant Carles de Peralta ou San Carlos de Peralta est un des villages incontournables d’Ibiza. Il est resté accueillant suite à son passé de village hippie et a gardé une belle atmosphère relaxante. Il possède en son centre une église typique, l’église Sant Carles. Le musée Ca n’Andreu des Puig ou Ca n’Andreu des Trull présente la vie rurale à Ibiza, dans une ancienne demeure du début du 18ᵉ siècle.

L’étape suivante est Cala de Sant Vicent. Vous pourrez bien sûr vous y baigner, ou bien aller admirer le paysage au mirador de Sa Punta Grossa. Vous poursuivrez ensuite à pied jusqu’au Far de Sa Punta Grossa, via la Ruta Faro de Sa Punta Grossa.

Road trip pour visiter Ibiza en une semaine - Cala de Sant Vicent
BuzzWoof, Public domain, via Wikimedia Commons

Le village suivant est Sant Vicent de Sa Cala. Il s’agit d’un petit village ou plutôt un hameau niché dans les pinèdes et possédant une église blanche datant de 1837.

Vous arriverez ensuite au village de Sant Joan de Labritja, un des plus jolis villages d’Ibiza. Il a gardé une belle authenticité et possède, lui aussi, une typique église blanche en son centre. Si vous y passez le dimanche matin, vous ne raterez pas son marché artisanal. Il est aussi réputé pour ses fêtes traditionnelles, les Festes de Sant Joan qui ont lieu en juin. Vous y trouverez quelques boutiques, bars et restaurants pour y passer un bon moment et flâner à travers les rues.

stavros1CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Pour terminer cette belle journée, filez à Portinatx où vous passerez la nuit. Selon l’heure à laquelle vous arrivez, vous pouvez déjà aller faire un petit tour, ou bien vous détendre au bord d’une des plages. 

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

À LIRE AUSSI : Top 14 des plus beaux villages d’Ibiza  

Où dormir à Portinatx ?

Jour 4 : De Portinatx à St Agnes de Corona 

Découvrez la charmante station balnéaire de Portinatx au nord de l’île. Avec environ 700 habitants, elle offre un cadre paisible et agréable, idéal pour des vacances en famille. 

Visitez son petit port de pêche et profitez de ses plages.

Road trip pour visiter Ibiza en une semaine - Port de Portinatx
David de MallorcaCC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Cala Portinatx se compose de S’Arenal Petit et S’Arenal Gran/Gros. Il s’agit de plages urbaines aménagées. Explorez les environs en allant vous promener à la Torre de Portinatx (tour défensive du 18ᵉ siècle). Le phare de Sa Punta del Moscarter est aussi très photogénique et sera l’occasion de faire une balade bien agréable.

Si vous souhaitez découvrir les plus belles plages et criques de la région, vous avez, par exemple, Cala Xuclà au nord de Portinatx. Quant à Cala Xarraca, côté sud, elle est magnifique et incontournable.

pazzosiCC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Vous partirez ensuite en direction de Port de Sant Miquel, en passant par Cala Benirràs. Il s’agit d’une très belle plage entourée de collines boisées.

L’étape suivante est Port de Sant Miquel, une petite station balnéaire très agréable. La plage aménagée est entourée de collines recouvertes de pins. Un cadre parfait pour une baignade avec des enfants. Vous pourrez agrémenter avec la visite de Cova de Can Marçà, des grottes utilisées dans le passé par des contrebandiers.

SaaremeesCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le village qui fait suite est San Miguel de Balansat. Ne manquez pas d’aller jeter un coup d’œil à son église au sommet du Puig de Missa. C’est une des plus anciennes églises d’Ibiza (14ᵉ siècle, agrandie au 17ᵉ siècle).

Cet itinéraire vous mène ensuite à Santa Agnès de Corona, un petit village niché dans la campagne, dans le Pla de Corona. Santa Ines est l’autre nom de ce village et il est réputé pour ses champs d’amandiers.

JanManuCC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Vous irez ensuite dormir à Sant Antoni de Portmany. Si vous aimez faire la fête, ce sera alors l’occasion de sortir vous amuser en soirée.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

À LIRE AUSSI : Que faire à Portinatx sur l’île d’Ibiza

Où dormir à Sant Antoni de Portmany ?

Jour 5 : Sant Antoni de Portmany et environs

Sant Antoni de Portmany ou Sant Antonio est une station balnéaire et une des plus grandes villes d’Ibiza. Elle est réputée pour son côté festif. 

En journée, vous pourrez faire une visite du centre-ville qui est très vivant avec ses nombreux bars, restaurants et commerces. Vous irez vous balader sur le front de mer, le Passeo Maritimo/Passeig de Ses Fonts, jusqu’au Huevo, le fameux rond-point de l’œuf. Vous pourrez poursuivre sur le Passeig de Ponent et découvrir le Sunset Strip. Ce sera aussi l’occasion de voir le phare de Ses Coves Blanques.

Parmi les monuments anciens à voir figure la plus ancienne église de l’île, la Parroquia San Antonio de Portmany

JanManu –CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Dans un autre registre, la visite de l’Aquarium du Cap Blanc est aussi à envisager.

Pour un très beau point de vue panoramique et faire une activité physique en pleine nature, vous pourrez grimper à la Capella de Sa Talaia. Voir cet itinéraire et celui-ci.

Dans les environs, vous trouverez de sublimes plages et criques figurant parmi les plus belles plages et criques d’Ibiza.

Cala Salada est une très belle crique, voisine de Cala Saladeta qui offre, elle aussi, un paysage sublime. Vous pourrez donc en profiter pour découvrir les deux, au nord de Sant Antoni de Portmany.

Cala Bassa n’a rien à leur envier, elle aussi très appréciée des vacanciers et proche de Sant Antoni. Elle est aménagée et vous pourrez vous y baigner en famille.

Quant à Cala Comte ou Cala Conta, elle se trouve plus à l’ouest, sur la municipalité de Sant Josep de Sa Talaia. Le cadre est paradisiaque, avec son sable fin, eau turquoise et vue sur des îlots.

stavros1, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Si vous ne souhaitez pas vous baigner et s’il vous reste du temps, vous pouvez poursuivre la visite avec deux villages. 

Santa Gertrudis de Fruitera apparaît au classement des plus beaux villages d’Ibiza. Il est très agréable à visiter et est apprécié des artistes. Vous y trouverez des boutiques d’artisanat, et pourrez faire une pause en terrasse d’un café avant d’aller voir son église qui se distingue par sa façade blanche rehaussée de couleur ocre et son haut clocher.

Sant Llorenç de Balàfia est un peu plus à l’est. Ce petit village a la particularité de posséder un hameau datant de l’époque médiévale, le Poblat de Balafia.

CONSEIL : Si vous souhaitez profiter des plages plus longtemps, vous pouvez éventuellement supprimer St Gertrudis de Fruitera et St Llorenç de Balàfia du programme. Dans ce cas, vous pourrez alors dormir à proximité de Cala Comte pour être plus proches des visites du sixième jour. Voir ici les hôtels disponibles à proximité de Cala Comte. Si vous gardez l’itinéraire complet, vous pouvez aller dormir à Eivissa.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

À LIRE AUSSI : Que faire à San Antonio Ibiza (Sant Antoni de Portmany)

Jour 6 : De Sant Josep de Sa Talaia au parc des Salines

Sant Josep de Sa Talaia est le point de départ de cette sixième journée. Je vous conseille de faire un tour dans le village et d’aller voir son église dont la construction a duré plus de dix ans et qui date du début du 18ᵉ siècle. 

Ensuite, prenez la direction du Mirador/Cim de Sa Talaia qui est le point culminant de l’île, pour une petite randonnée. Vous serez récompensés par la vue sur les environs et sur la mer.

L’étape suivante, vers le nord, est le village de Sant Agustí des Vedrà. Ce village blotti dans la campagne a gardé une belle authenticité et son église blanche typique est le principal monument à voir, sur la Plaça Major.

JanManuCC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Partez ensuite vers l’ouest pour admirer des paysages époustouflants de bord de mer. Cala Vedella est une superbe anse abritée par des falaises et en été des navires viennent jeter l’ancre au large pour profiter du cadre. L’eau y est claire, on y trouve des parasols et transats en location, ainsi que des restaurants à proximité.

Un peu plus au sud, Cala d’Hort figure parmi les plus belles plages de l’île. Le site est aussi apprécié pour les couchers de soleil. Et en bonus, vous aurez une vue sur le rocher Es Vedrà. Pour un beau point de vue, vous irez un peu plus au sud, au Mirador des Vedrà.

ItelchanCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Vous prendrez ensuite la direction du village d’Es Cubells. Un village qui est bâti en haut d’une falaise, offrant ainsi une superbe vue, notamment au niveau du belvédère de l’église.

L’étape d’après est le fameux Parc Naturel des Salines. Il est réputé pour ses salines, ses dunes, ses plages, ses posidonies et sa faune. C’est la plus grande réserve naturelle d’Ibiza. Si vous souhaitez vous baigner, vous irez poser votre serviette sur la plage des Salines, ou bien sur la plage Es Cavallet. Pour la nuit, je vous conseille de dormir à Eivissa.

FranciCC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

À LIRE AUSSI : Que faire et voir dans le parc naturel de Ses Salines Ibiza

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Jour 7 : Formentera

Cette dernière journée est consacrée à la découverte de la sublime île de Formentera, au sud d’Ibiza.

Pour aller à Formentera, vous prendrez un ferry jusqu’au port de La Savina, ou alors, il est possible de réserver une activité excursion d’une journée.

Voici quelques formules pour vous rendre à Formentera : 

Pour cette excursion à Formentera, vous avez la possibilité de faire un tour des plus jolis spots de l’île pour avoir une vue d’ensemble, ou bien vous détendre et vous baigner dans les superbes plages.

Si vous souhaitez louer un véhicule, pensez à anticiper la réservation, car en saison estivale la circulation des véhicules est réglementée et limitée. Il faut alors demander une sorte de permis. Voir sur le site officiel.

Dans le nord de Formentera, la plage de Ses Illetes et la plage de Llevant sont emblématiques de l’île, véritables images de carte postale.

MrPepanosCC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Si vous souhaitez faire un mini road-trip d’une journée à Formentera, vous passerez par sa capitale, Sant Francesc Xavier, puis prendrez la direction du sud. Vous pourrez, par exemple, voir le village de Sant Ferran de Ses Roques, le petit port pittoresque d’Es Caló, le village de Pilar de la Mola et son Molino Viejo (moulin à vent du 18ᵉ siècle), puis le phare de Sa Mola.

MsLidsCC BY-SA 3.0 ES, via Wikimedia Commons

À l’ouest, le Cap de Barbaria est aussi un paysage grandiose. Quant aux plages d’Es Migjorn et Cala Saona, elles sont particulièrement photogéniques et invitent à la baignade.

À LIRE AUSSI : Comment aller et se déplacer à Formentera + Les 6 plus beaux villages et villes de Formentera et Top 15 des endroits à voir à Formentera en une journée

N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités pour visiter Ibiza en passant par les liens ci-dessous. Cela me permet de continuer à vous fournir gratuitement mes conseils et astuces pour visiter l’Espagne. Merci !

Vous aimerez aussi :