Quartier Malasaña à Madrid : 8 activités incontournables au cœur du quartier hipster de la capitale

Si vous partez prochainement pour Madrid et que vous aimez les quartiers alternatifs, marqués par une identité forte, tentez le quartier Malasaña ! Situé à l’ouest du secteur branché de la Chueca, ce barrio multiculturel du centre de la capitale espagnole se distingue par ses rues étroites aux façades colorées, ses friperies, ses fresques murales, ses barbiers, ses restaurants et bars cosy.

C’est aussi le quartier de Madrid incontournable pour sortir toute la nuit. Voici quelques idées des activités à faire pour ne rien manquer du célèbre quartier Malasaña !

Que voir dans le quartier Malasana de Madrid - Devis du barrio : Siempre nos quedara Malasana !
Photo de Jose Manuel Viloria Martin sur Unsplash

Avertissement : Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je reçois une petite commission si vous décidez d’effectuer un achat via mes liens, sans frais pour vous. Veuillez lire les mentions légales pour plus d’informations.

Avant de tout vous raconter sur ce quartier de la capitale, je vous propose de découvrir quelques-unes des activités à absolument faire lors de votre séjour à Madrid.

ACTIVITÉS À FAIRE À MADRID

SPECTACLES DE FLAMENCO À VOIR ABSOLUMENT

Je vous conseille de réserver ces activités en avance (vous pouvez les annuler sans frais jusqu’à 24 h avant le début de l’activité) afin d’obtenir des prix plus intéressants (il y a souvent des promotions) et pour être certain de ne rien manquer des incontournables madrilènes.

Quartier Malasaña : barrio madrilène de la mode rétro et de la culture underground

Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons

Must-see de Madrid, le quartier Malasaña charmera les amateurs de quartiers undergrounds au sein des grandes villes. Situé à proximité du quartier Centro dont il est une zone touristique, il est le lieu d’expression des cultures alternatives et de la dolce vita espagnole. Il trouve ses limites géographiques avec la Gran Vía au sud, de la rue Fuencarral à l’est, de la rue Carranza au nord, et enfin, à l’ouest, de la rue San Bernardo.

Quartier historique aussi, son nom est un hommage à Manuela Malasaña, héroïne madrilène du soulèvement du 2 mai 1808. La Plaza del Dos de Mayo témoigne de cette époque avec son monument érigé en l’honneur de deux capitaines, acteurs majeurs de cet évènement marquant de l’histoire de la capitale.

Fete du 2 mai dans la quartier Malasana de Madrid
Fête du 2 mai dans le quartier Malasaña YaizaCG, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Malasaña est aussi associé à l’explosion du mouvement appelé Movida Madrileña. Il fut l’épicentre de cette révolution culturelle et sociale qui secoua Madrid dans les années 1980. En témoigne aujourd’hui encore son identité forte, déterminée par le désir de liberté d’être et de penser.

Quartier estudiantin, barrio artistique où prédomine Street Art, zone référence du commerce durable et de boutiques rétro sans égal, lieu d’apéros et de sorties nocturnes, impossible de manquer la visite de Malasaña lors de votre prochain séjour à Madrid.

Photo de Jorge Fernández sur Unsplash

Voici deux propositions de visites guidées pour parcourir le quartier Malasaña, accompagné d’un guide local : Tour privé en français de trois heures à vélo pour découvrir tous les points forts de la capitale, dont le quartier Malasaña, barrio hipster de Madrid !

Découvrez le quartier Malasaña lors d’une visite guidée à vélo pour tout connaître du Street Art madrilène ! Attention : en anglais et en espagnol seulement.

Les 8 activités à faire dans le quartier de Malasaña

Le quartier Malasaña se distingue par l’architecture colorée de ses immeubles et ses balcons fleuris, place belle au végétal. Il n’y a qu’à lever les yeux pour se réjouir de la typicité des lieux. Entre rues pavées étroites et places bordées de cafés, se promener dans Malasaña vaut le détour à lui seul.

1. Déjeuner sur l’une des Plazas de Malasaña

Plaza Juan Pujol dans le quartier Malasana à Madrid !
Plaza Juan Pujol – Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons

L’âme de Malasaña se trouve notamment dans ses places, épicentres de la vie de quartier. Animées par les terrasses des cafés, les marchés dominicaux, elles sont un bel exemple du melting pot ambiant. Tandis que la Plaza del Dos Mayo est l’une des plus visitées grâce à son caractère symbolique, vous trouverez aussi les :

  • Plaza de San Idelfonso
  • Plaza de San Andrés
  • Plaza Antonio Vega
  • Plaza de María Soledad Torres Acosta appelée Plaza de la Luna
  • Plaza Juan Pujol

Chacune d’entre elles est une invitation à s’installer pour apprécier un verre ou un repas au soleil.

2. Pister les « trois filles » du quartier Malasaña, statues emblématiques

Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons

En vous laissant porter à travers les rues de Malasaña, vous aurez l’occasion de découvrir trois statues appelées les trois « filles du quartier » : la Paseante, Susana et l’étudiante Julia. Vous les trouverez respectivement sur la Calle de la Palma, sur la Plaza de San Idelfonso et sur la Calle del Pez.

3. Faire du shopping dans le quartier Malasaña

Le quartier Malasaña est prisé des férus de mode vintage et pièces rétro à dénicher dans l’une des nombreuses boutiques du genre. Pour en faire l’expérience, dirigez-vous vers les « rues des friperies » : la Calle Velarde, la Calle del Espíritu Santo et la Calle del Pez.

L’autre spécialité du barrio se loge au niveau du marché de la bande dessinée. Les plus célèbres espaces dédiés à cette forme artistique, dont le Madrid Comics, se trouvent dans la Calle Velarde et la Calle del Espíritu Santo. Vous en trouverez aussi dans la Corredera Baja de San Pablo et la Calle del Pez.

Enfin, pour les amateurs d’art, plusieurs galeries jonchent le quartier Malasaña, notamment dans la calle Valverde ou Barco. Vous apprécierez aussi les nombreuses et curieuses boutiques de cadeaux-souvenirs comme l’emblématique Curiosite, avec une offre 100 % Malasaña.

4. Visiter le Musée d’histoire de Madrid

Fred Romero de Paris, France, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Vous trouverez dans la rue Fuencarral le Musée d’Histoire de Madrid. Situé dans l’ancien hospice de San Fernando, il est installé au sein d’un bâtiment impressionnant, bel exemple du baroque madrilène.

Le musée d’histoire de Madrid offre une belle occasion d’apprendre la génèse de la capitale de 1561 à aujourd’hui, au travers de collections de peintures (dont l’Allégorie de la Ville de Madrid de Francisco de Goya), d’estampes, de cartographies, d’affiches publicitaires, de photographies et de maquettes de Madrid. L’entrée est en plus gratuite !

  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche : 10h-20h (jusqu’à 19 h en été)
  • Adresse : Calle de Fuencarral, 78, Madrid
  • Site Internet : Museo de historia

5. Entrer dans la Iglesia de San Antonio de los Alemanes

Parmi les édifices historiques du quartier Malasaña, je vous invite à visiter l’église San Antonio de los Alemanes. Ne vous fiez pas à sa façade discrète. Ce temple de style baroque est l’un des plus beaux de la capitale, parfois même surnommé la « chapelle Sixtine de Madrid » pour ses remarquables fresques du 17ᵉ siècle.

Javier Gzz Zapatero, CC BY-SA 3.0 ES, via Wikimedia Commons

Des visites libres sont possibles (les visites guidées ne sont actuellement données qu’en espagnol) et vous permettent de visiter le musée Hermandad del Refugio, la sacristie, l’église et la crypte. Les messes sont données du lundi au samedi à 18 h et à midi le dimanche.

Horaires de visite : du lundi au samedi, de 10 h à 14 h et de 17 h à 19 h

Tarif :

  • Visite libre avec audioguide (église seule, durée 1/2 h) : 5 euros
  • Visite guidée (en espagnol) église, Sacristie, Crypte et Musée (durée 1 h 30) : 10 euros (à réserver par email ici)

Adresse : Calle de Puebla, 22, Madrid

6. Admirer les œuvres d’art urbain à Masalaña

L’art urbain est très présent dans le quartier Malasaña. La ville de Madrid organise d’ailleurs chaque année le festival d’art urbain Pinta Malasaña (Peignez Malasaña). Il s’agit d’un marathon de créations culturelles qui vise à célébrer l’art urbain de Madrid. Organisé un dimanche par an au printemps, il permet aux artistes de laisser libre cours à leur créativité.

Trabajos en la Calle (Alberto de Pedro & Raul Cabello), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Même si le quartier de Lavapiés est plus souvent cité pour évoquer le Street Art à Madrid, le quartier Malasaña regorge aussi de traces de cette forme artistique. Avis aux amateurs !

7. Passer la soirée sur la Plaza del Dos de Mayo

Plaza del Dos de Mayo – Monumento a Daoiz y Velarde – Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons

Si le quartier de Malasaña a un centre névralgique, c’est la Plaza del Dos de Mayo ! Très agréable en journée, le dimanche matin lors des marchés qui s’y installent (plusieurs fois par an des marchés d’artisanat et de design avant-gardistes), vous y apprécierez aussi le monument dédié à « Daoiz et de Velarde », rappelant la dimension historique de la place.

Zuffe, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Puis la Plaza del Dos de Mayo, c’est aussi le lieu où commencer la soirée sur l’une de ses terrasses où se mêlent tous les genres et tous les âges. De là, vous aurez l’embarras du choix en termes de restaurants et de cuisines proposées ! Les personnes végétariennes et végétaliennes trouveront d’ailleurs de nombreuses offres adaptées à leur régime alimentaire dans le quartier Malasaña.

8. Sortir à Malasaña, cœur de la vie nocturne à Madrid !

Si vous souhaitez faire la fête à Malasaña, là aussi, vous n’aurez qu’à déambuler dans les rues pour trouver votre bonheur. L’ambiance festive qui règne le soir est réputée dans toute la capitale. Vous trouverez pléthore de petits bars cosy et plusieurs boîtes de nuit avec une offre musicale pensée pour tous les goûts.

Parmi les spécialités du quartier, vous découvrirez de très nombreux bars à cocktails, tels que le 1862 Dry Bar (calle del Pez, 27) et parmi les établissements historiques et emblématiques de la Movida madrilène, les bars La Vía Láctea, El Penta ou El TupperWare.

Comment se rendre dans le quartier Malasaña à Madrid ?

Photo de Jorge Fernández sur Unsplash

Le quartier Malasaña n’est pas un quartier au sens administratif. Il s’agit, comme le quartier de La Latina, d’une zone touristique reconnue par la mairie de Madrid et baptisée historiquement et affectueusement par les Madrilènes ! Malasaña est donc une zone touristique appartenant au quartier Universidad, dans le quartier Centro.

Pour vous rendre dans le quartier Malasaña depuis le centre de Madrid, vous pouvez opter pour la marche, le vélo (location ici) ou le métro de Madrid. Plusieurs stations permettent de le rejoindre. C’est notamment le cas de la station Tribunal (lignes 1 et 10) et la station Noviciado (ligne 2) située en plein cœur de Malasaña.

Cliquez sur le plan pour être redirigé vers Google Maps

Où dormir dans le quartier Malasaña à Madrid ?

Librairie dans l'alternatif quartier Malasana de Madrid !
Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons

Vous voilà prêt pour ne rien manquer des attraits du quartier Malasaña à Madrid ! Incontournable pour comprendre une part de la culture madrilène, il doit impérativement figurer dans la liste des choses à voir et faire dans la capitale. Pour aller plus loin, découvrez mon article consacré à un autre quartier alternatif de Madrid : le quartier de Las Letras !

N’hésitez pas à réserver votre hôtel, votre voiture et vos activités pour parcourir Madrid en passant par les liens ci-dessous. Cela me permet de continuer à vous fournir gratuitement mes conseils et astuces pour visiter l’Espagne. Merci !

Vous aimerez aussi :